sarkozy et les affaires

31 juillet 2010

karachigate

YELLOW SUBMARINE

Une fois de plus la France ne va pas ressortir grandie dans l'affaire des bakchich pakistanais. THALES, l'ex-matheux grec, reconverti en marchand d'armes sophistiquées grâce au génie français, s'est compromis avec BABA le turc et ses compères dans des histoires merdeuses. La DCNS itou.

Moi j'en connais qui vont se faire torpiller sévèrement.

Le pakistanais méchant par nature et commerçant dans l'âme, n'a pas apprécié de se faire entubé par le chamois de CHAMONIX et l'immigré hongrois.

Résultat des courses, c'est une douzaine d'ingénieurs pointus qui se font dessouder.

Il paraît que BALLAMOU, génial mic-maqueur, surdoué de la magouille, aurait financé sa campagne avec le flouze promis aux très méchants commerçants Pakis.

La lumineuse idée serait venue du directeur de retraite en campagne, connu sous le nom de NAGGI de BOSCA.

L'embrouille aurait rendu furax les services secrets de KARACHI qui ont aussi sec envoyé les artificiers.

Les malheureux experts de la DCNS, qui n'ont rien à voire à la facherie franco-pakistanaise, y ont laissé leurs plumes.

Malgré leurs vilénies le Vizir d'ISTAMBOUL et sa joyeuse clique na pas été foutu d'être élu en 1995 et pour les punir, CHICHI les a envoyé en exil.

Mon voisin Morice, qui a bien compris la combine est allé tout raconter au juge. Momo, il n'aime pas les malfaisants. Moraliste, il m'a dit que faire péter la tronche des experts pour 10 patates, c'est très con.

De toute façon, les politiques pas très regardant sur les bonnes manières, ne vont pas aller chercher des poux au Triumvirat, félons de la Chiraquie, au risque de se faire exploser eux aussi.

Y paraît qu'il y a une poignée de merlus à l'assemblée qui ont fait semblant d'entendre le pélican du Bosphore. Ils auraient même mis la pétarade sur le dos d'OUSSAMA

Quand ça sent la bouse, la justice est toujours sourde et aveugle, surtout quand l'argent n'a pas d'odeur.

Videz les ballasts !

Posté par mjgd à 11:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

sarkozy: caisse noire...

UN JUGE PARLE!

voir vidéo-interview sur wat tv: caisse noire au ministère de l'intérieur

http://www.wat.tv/video/caisse-noire-l-interieur-1dm9_2fufx_.html

Posté par mjgd à 11:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

sarkozy la justice sous scéllé

SARKOZY ET LE PROCUREUR

C'est la seconde fois que le procureur Courroye refuse d'enquêter en toute impartialité sur les financements politiques de Sarkozy,

-1: Les marchés publics du ministère de l'intérieur avec des documents précis mis à sa disposition,

-2: Les donations de Bettencourt,

Il n'est pas andin que Courroye est été placé au parquet de Nanterre,

LA JUSTICE SOUS SCELLE

Ex directeur des services financiers de l'Intérieur (DEPAFI) de 1993 à 1999, issu de la caste de l'IGF, l'actuel directeur adjoint de MAM à la justice, contrôle toutes les procédures politiquement sensibles depuis son bureau de la Chancellerie.

Présent dans toutes les affaires (Angolagate, SOFREMI, CLEARSTREAM, etc...) mais jamais inquiété.

Il collaborait avec C.Guéant (DGPN) et Sarkozy (Budget) à un système de commissions dans le cadre des marchés publics, notamment sur ceux du MIAT et plus particulièrement sur celui des étrangers expulsés (hébergés par le groupe ACCOR et transportés par AIR-FRANCE),

Que du business!

Nul doute que l'appareil judiciaire soit indépendant et impartial ! Ce que l'affaire BETTENCOURT démontrera tant qu'un juge d'instruction ne sera pas nommé,

Pourtant des éléments précis imposent toutes les interrogations sur ce personnage central de l'Etat.. Grand collecteur de fonds au MIAT, il sera auprès de MAM à la Défense, l'Intérieur et enfin à la Chancellerie depuis 2002, La justice ne pouvait pas être mieux servie,

WOERTH peut être tranquille,

Posté par mjgd à 11:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

sarkozy : financements politiques

 

SARKOZY : FINANCEMENT DE CAMPAGNE

En 1995 dans le cadre de la campagne BALLADUR, SARKOZY avait organisé un système de rétro-commissions via les marchés du ministère de l'Intérieur.

Des commissions versées par un groupe américain qui gérait les déplacements de toutes les directions sensibles du MIAT ainsi que d'autres ministères et des groupes industriels français à la pointe de la technologie.

La Présidente de ce groupe se voyait attribuer la légion d'Honneur par David LEVITTE, conseiller diplomatique du Président SARKOZY?.

De plus cette société américaine détenait des comptes dans la société luxembourgeoise «CLEARSTREAM».

Des documents détenus par un ancien prestataire du MIAT, judicieusement occultés par la justice, confirment ce système de corruption, et un magistrat au fait de ces réseaux révèle leurs existences(voir WAT TV: caisse noire au ministère de l'intérieur).

Le montant de ces rétro commissions représenterait quelques millions d'euros par an.

Posté par mjgd à 11:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

sarkozy: sortie du livre:

PROCHAINEMENT EN AOUT 2010 SORTIE DU LIVRE

CLEARSTREAM - EADS :LE SYNDROME DU SARKOZYSME

Ecrit par Jean GALLI-DOUANI

Editions BENEVENT

QUATRIEME DE COUVERTURE

Les relations ambiguës du sarkozysme avec la haute finance,,,

En 1993 Edouard BALLADUR s'installe à Matignon, à ses côté, Charles PASQUA ministre de l'Intérieur et Nicolas SARKOZY au Budget occupent des postes stratégiques. Mes fonctions de chef d'entreprise et de responsable de marché public me conduisent alors à côtoyer la redoutable réalité du pouvoir. Je suis pour la première fois confronté à l'affairisme, la corruption et le népotisme.

Là où la réalité dépasse la fiction, une succession effrénée d'incroyables évènements vous projetteront au cœur des affaires politico-financières des quinze dernières années au sommet de l'état. Témoin dans l'affaire CLEARSTREAM puis, involontairement, EADS, détenant des documents extrêmement compromettants, il est engagé par le pouvoir une véritable chasse à l'homme...

Posté par mjgd à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,